Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

fréquentaient, aux mêmes heures, une salle polyvalente aux activités pour le moins curieuses.

ggL'opération devait être nette. Organisée, l'équipe de la Direction n'avait seulement pas prévu la présence d'étrangers.

ggSc√Ņlbel avait contourn√© le b√Ętiment pour se glisser √† l'int√©rieur par une fen√™tre basculante. Sa silhouette, fine, lui permettait d'emprunter des passages que ses coll√®gues ne pouvaient pas atteindre. Elle avait atterri sur le sol carrel√© de minuscules dalles multicolores et collantes, dans le local naus√©abond des toilettes pour hommes. Sans se faire remarquer, elle s'√©tait relev√©e, en esp√©rant que ce qui avait mouill√© son pantalon et sa main n'√©tait que de l'eau. Dans le noir de cette fin d'apr√®s-midi d'hiver o√Ļ la nuit vient trop t√īt, elle s'√©tait retrouv√©e dans la salle commune.

ggSimplement visible à la faveur de bougies éparses, dont la majeure partie se concentrait vers un autel dévoilant une ombre inquiétante, la pièce ne révélait rien de ses secrets. Tout juste pouvait-on distinguer, dans le jeu des ombres, quelques individus à genoux, immobiles.

ggL'assaut allait √™tre donn√©, Sc√Ņlbel, accroupie dans un coin, se tenait pr√™te √† lancer l'ordre dans le talkie-walkie qu'elle tenait dans sa main. En quelques secondes, des dizaines d'hommes entreraient, fracassant le silence des lieux. Brisant le r√®gne de cette secte. Ses l√®vres s'approchaient du micro, son index allait enfoncer le bouton pour envoyer l'ordre. Mais l'appareil gr√©silla. Le bruit bondit sur les murs, il se diffusa dans tout l'espace, sans que Sc√Ņlbel comprenne. Les lueurs qui flottaient sur les bougies s'√©taient textesousdroitsdauteurtextesousdroitsdauteur



185



devant