Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

dans la nuit, d'une forme de plus de deux mètres, la fixaient d'un regard pénétrant.

ggEn plus de sa carrure imposante, élargie par une fourrure épaisse, l'intrus affichait des dents longues et aiguisées, qui peinaient à rester dans sa gueule et dépassaient d'une mâchoire sans lèvres. Un large nez retroussé dominait son museau en avant, deux cornes fixées au sommet de son crâne pointaient, prêtes à embrocher leurs proies, et une balafre en dessous de l'œil finissait de rendre ce visage effrayant. Le regard de la femme se détourna de la tête de l'animal pour se poser sur son corps ; deux ailes d'une membrane fine mais résistante lui avaient permis d'accéder à l'appartement.

ggLe monstre déploya sa gorge vers le ciel pour pousser un cri strident qui lui venait du fond de sa gorge. Un son horrible, aux effets similaires à celui produit par le crissement des ongles sur un tableau d'ardoise. La jeune femme sortit de sa paralysie. Elle, baissa son arme, s'avança et chuchota :

gg« Hé ! Mais… Tais-toi ! Fais moins de bruit ! Tu vas réveiller les voisins ! Allez, rentre ! Vite ! »

ggLa bête se baissa pour passer sa tête dans encadrement de la porte et obéit.

ggLa jeune femme alla jusqu'à la cuisine. Après avoir plaqué son couteau sur la table, elle ouvrit le réfrigérateur et en sorti un morceau de viande crue qu'elle lança à la Créature. Celle-ci l'attrapa avec la gueule et commença à le mâchouiller tout en se laissant tomber sur le canapé duquel elle dépassait de tous bords. La jeune femme s'adossa contre la porte blanche et froide du frigo. Relâcher la tension qu'elle textesousdroitsdauteur



8



devant