Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

Crispée, frissonnante, tendue.


ggLe trajet traversait toute la ville. La demeure de Jakce se situait à l'opposé de l’appartement de Scÿlbel. C'était d'ailleurs pour ça qu'elle avait choisi cet immeuble : pour éviter de tomber sur lui au détour d'une rue.

ggLe bus la déposa à l'entrée d'un lotissement, du genre de celui des Lind, en plus humble. Après plusieurs minutes de marche sous les arbres qui recouvraient les trottoirs de leurs feuilles aux couleurs annonçant l'automne, elle arriva à destination.

ggLe portail était ouvert, en grand. Scÿlbel pénétra dans le jardin. Ses chaussures crissaient sur le chemin de gravier qui menait jusqu'à la porte du garage. La grande baie vitrée donnant sur le salon était allumée. Une fenêtre à l'étage aussi, dévoilant des courbes féminines.

ggLa porte d'entrée s'ouvrit. Jakce s'avança. Lui aussi, à chacun de ses pas, les gravillons craquaient sous la semelle de ses chaussures. À la faveur d'un rayon de lune, Scÿlbel aperçu son visage.

ggTrès différent de celui qu'il affichait dix heures plus tôt.

ggGrave.

ggBien trop grave.

ggIl s'avança encore, jusqu'à n'être plus qu'à quelques centimètres d'elle, de ses yeux troublés. Il se pencha vers son amie, jusqu'à son oreille. Et il lui murmura :

gg« Ils sont là. La maison est encerclée. Désolé. »

textesousdroitsdauteur





181



devant