Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

ggEt ces gens bien-pensants, c'était eux. Eux, qui se trouvaient là, devant l'immeuble, devant le cadavre, devant le drame.

ggEux, qui affichaient cet air si terrorisé devant le spectacle d'un monstre inhumain, mais qui, à table avec des amis, se vanteraient d'y avoir assisté.

ggL'homme craint la mort, mais il est aussi fasciné par elle. Quoi qu'il en dise. Chacun essaie d'apaiser cette fascination. Et souvent, ce sont ceux qui sont vus comme les plus dérangés, qui se soignent de la manière la plus saine.

ggSc√Ņlbel, elle, n'√©tait pas l√† pour simplement ressentir le frisson que procure la vue d'un cadavre.

ggMais, comme eux, elle était trop concentrée sur la scène, pour avoir senti l'homme venir juste derrière elle.

gg¬ę¬†Toi aussi, √ßa te d√©go√Ľte, hein¬†? On dirait des mouches attir√©es par le cul d'une vache.¬†¬Ľ

ggCette voix la surprit, la fit sursauter.

ggCette voix, Sc√Ņlbel la connaissait. Elle l'avait entendue et c√ītoy√©e chaque jour pendant plus de cinq ans. Jusqu'√† en √™tre priv√©e, ne plus l'entendre, du tout. Elle se retourna.

gg¬ę¬†Jakce¬†! s'exclama-t-elle en sautant dans les bras de son ancien co√©quipier. Comment √ßa va¬†?¬†¬Ľ

ggElle l'avait quitt√©, fui, elle savait que lui et la Direction la recherchaient pour la juger et la condamner comme elle le m√©ritait. Car elle √©tait coupable. Elle avait prot√©g√©, laiss√© s'envoler et m√™me h√©berg√© un √™tre dangereux. Mais elle oublia tout, aussit√īt qu'elle aper√ßut ce regard souriant. Revoir son coll√®gue m√Ęchant un chewing-gum, comme au bon textesousdroitsdauteurtextesousdroitsdauteur



175



devant