Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

ne répondit toujours pas. Peut-être était-il sorti ce matin.

ggUn peu avant treize heures, n'ayant que très peu avancé, elle s'octroya une petite pause à son restaurant habituel. Elle prit ses affaires et sortit.

ggLorsqu'elle franchit la porte, elle s'aper√ßut que le soleil tapait vraiment fort ce jour-l√† et l'absence de la moindre bise ajoutait √† la lourdeur de cette journ√©e. Sc√Ņlbel se f√©licita de s'√™tre habill√©e l√©ger.


ggCe n'était pas pour rien que ce piano bar était devenu chez elle une habitude. Situé à quelques minutes du bureau, il offrait un cadre agréable, des plats du jour variés, copieux et bien cuisinés sans être chers. Et surtout, c'était l'un des seuls vrais restaurants dans le coin.

ggÇa la changeait des sandwiches et de la bouffe rapide qu'elle devait se coltiner, souvent. Mais, depuis qu'elle y passait tous ses midis, elle avait l'impression de revivre sans cesse les même choses et ce, malgré une certaine variété dans son travail.

ggElle qui avait consid√©r√© chaque changement de sa vie ou du monde avec √©merveillement, malgr√© la longueur de son existence, s'en √©tait lass√©e. Aujourd'hui, cette impression de recommencement √©ternel l'ennuyait, m√™me si cela avait aussi le c√īt√© rassurant de la routine famili√®re. Elle lui donnait une impression de contr√īle, comme si elle se d√©tournait du chemin qui l'aurait perdue dans l'inconnu.

ggCe vieil homme, en lui apportant cette lettre, avait cassé cette routine. Un coup de pied au cul qui lui disait d'avancer.


ggSc√Ņlbel mangea comme √† son habitude, en prenant textesousdroitsdauteur



110



devant