Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

être un véritable chef, dont chaque repas devenait une réussite. Seul un puzzle au sol, qui était encore, quelques minutes auparavant, un vase installé sur la table près du canapé, gâchait l'ensemble. Helna s'empressa de corriger ce défaut dans sa décoration en ramassant les miettes de porcelaine pour les jeter.

ggAlors que Scÿlbel se tenait au milieu du salon, une petite fille sortit de l'ombre que dissimulait une porte. Les yeux encore mouillés de larmes, elle accourut vers Scÿlbel pour enlacer ses jambes. Minuscule, Lhyna ne lui dépassait pas la cuisse.

gg« Tu t'es calmée ? lui demanda sa mère d'une voix dont la douceur laissait place à une certaine fermeté.

gg– Désolée, Maman, répondit la petite fille la mine encore boudeuse.

gg– Alors ma puce, poursuivit Scÿlbel en se baissant vers elle pour détourner la conversation, qu'est-ce que tu as fait aujourd'hui ? »

ggLhyna partit dans sa chambre en courant, pour revenir, des cahiers et des feuilles qu'elle tenait malhabilement en main. Elle avait déjà mangé et devait aller se coucher tôt. Aussi, lorsqu'elle retourna à ses jeux près du canapé, les deux amies se mirent à table.


ggHelna déboucha une bouteille de vin qu'elle versa dans les deux verres à pied disposés sur la table. Comme pour la tenue de soirée, elle accueillait tout le temps Scÿlbel avec ses plus beaux couverts. L'odeur n'avait pas menti sur la qualité du repas et les deux jeunes femmes discutèrent toute la soirée. Plutôt de nature réservée, Scÿlbel se dévoilait plus, lorsqu'elle se textesousdroitsdauteur



92



devant