Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

entamer une procédure de divorce et il veut que je surveille sa bourgeoise pour fournir des preuves qu'elle a le croupion en feu et qu'elle le fait bien cocu.

gg– Ça devrait t'occuper.

gg– C'est bien chiant, surtout, ce genre de dossiers. Mais au moins, je bougerai un peu ! Et puis, c'est marrant comme, des fois, les gens sont prêts à se faire humilier en public pour obtenir quelque chose, hein ?

gg– Hum… Merde ! Il commence à se faire tard, fit Scÿlbel en se levant de son fauteuil. Je suis invitée. Je ferais mieux d'y aller.

gg– Ah ? Et qui est l'heureux élu ?

gg– Ma voisine.

gg– Oh ! Alors tu me raconteras ça demain ! »

ggScĂżlbel lui sourit.

gg« Tu serais déçu. »


ggÀ cette heure-ci, il y avait peu de monde dehors. La nuit avait déjà pénétré la ville, recouvrant chaque ruelle de son voile de brume, transformant chaque ombre en fantôme décharné. Seules les grandes artères, leurs magasins et leurs enseignes lumineuses aux couleurs fluorescentes, leurs cinémas, leurs bars et leurs boîtes de nuit restaient peuplées par des couples, des amis ou, plus rarement, des familles. On avait peur de rester dehors, le soir. Au-delà de ces rues, la ville restait déserte et chaque quartier portait son lot de légendes urbaines aussi inquiétantes que mystérieuses.

ggScÿlbel s'engagea dans le métro aérien presque vide, hormis des marginaux aux vêtements usés et les quelques autres usagers, qui faisaient semblant de les textesousdroitsdauteur



87



devant