Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

pas savoir ce qui lui est arrivé, en s'imaginant chaque jour le pire, est plus atroce encore.

ggSe concentrer sur ceux qui pouvaient lui en vouloir. Un chemin s'ouvrait peut-être et, tandis que Scÿlbel réfléchissait, son voyage touchait à sa fin. Les grattes-ciel l'entouraient à nouveau, elle tourna dans la ruelle de l'agence, trouva une place dans le petit parking cinq places et rentra dans l'office.

ggSills était déjà là. Assis à son bureau, les jambes toujours étendues sur la table.

gg« Alors, ça a marché ? demanda-t-il alors que Scÿlbel refermait la porte.

gg– Bien joué. Ils ont pas été très méfiants, répondit la jeune femme en tendant les clés du véhicule à son collègue qui les enfourna dans la poche de son jean.

gg– T'as trouvé quelque chose ? »

ggScÿlbel se dirigea vers le mini frigo installé juste à côté de la porte du bureau de Harshett. Elle prit une canette de soda au citron et en tendit une à son collègue.

gg« J'ai récupéré le dossier. Apparemment, le ravisseur a rien laissé. Sauf en s'en allant : il a complètement détruit la porte. »

ggElle s'assit en face de lui, contre bureau, et sorti le dossier.

gg« Regarde.

gg– Oh putain ! s'exclama-t-il en voyant la photo.

gg– Ce qui est troublant, c'est qu'avant d'enfoncer la porte, il s'est introduit dans la maison sans laisser aucune trace.

ggNon, non, non, non, non… Le plus troublant c'est textesousdroitsdauteur



85



devant