Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

puis, vous avez vu sa carrure ? C'est pas un gars comme ça qui pourrait défoncer une porte.

gg‚Äď Faut pas se fier aux apparences, l√Ęcha Sc√Ņlbel entre les dents.

gg‚Äď Hein¬†?

gg‚Äď Merci. Pour tout.

gg‚Äď Laissez-moi le dossier. J'irai le ranger.¬†¬Ľ

ggElle s'exécuta rapidement, récupéra ses affaires, les copies, et repris le chemin du retour. Il fallait qu'elle rende la voiture à Sills avant qu'il parte.

ggSur la route, entre les arbres qui d√©filaient, Sc√Ņlbel songea √† l'enqu√™te. En apparence, aucun indice ne pouvait la faire avancer. Ce n'√©tait pas pour rien que deux √©quipes s'y √©taient cass√© le nez avant elle. Mais il y avait un √©l√©ment qu'elle seule pouvait conna√ģtre. Et c'√©tait pour √ßa qu'on l'avait conduite ici¬†: l'agresseur n'√©tait pas humain. Personne n'aurait pu entrer dans cette villa sans laisser aucune trace. Les fen√™tres accessibles restaient constamment ferm√©es et la famille n'a√©rait que lorsqu'elle se trouvait dans la pi√®ce en question. Une parano√Įa qui s'√©tait d√©velopp√©e au fil des ans dans la t√™te du vieil homme. Il l'avait admis lui-m√™me, c'√©tait √©crit dans le rapport.

ggLe kidnappeur avait pu entrer dans la maison sans se faire remarquer et partir sans laisser de traces. Hormis les quelques poils et la porte qu'il avait défoncée. Volontairement.

ggPourquoi ?

ggC'était un indice délibérément laissé sur place par l'individu, dans le but de… dans quel but ? Pourquoi l'agresseur se serait-il introduit dans la demeure des textesousdroitsdauteur



82



devant