Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

rapidement, concentr√©e sur le chemin qu'elle empruntait. Des cl√©s tint√®rent au bout de leur anneau. Elles avaient √©t√© sorties de la poche dans laquelle on les oubliait la journ√©e bien avant d'√™tre utilis√©es. Comme si ce geste pouvait rapprocher le moment o√Ļ elles s'enfonceraient dans leur serrure.

ggApr√®s que les goupilles eurent r√©sist√© puis abandonn√© leur combat, la jeune femme entra dans l'un de ces b√Ętiments aux fa√ßades rouges et us√©es qui ornent maintenant le paysage. Elle retrouva, avec la chaleur, un premier soulagement, mais, sans s'arr√™ter, prit l'ascenseur jusqu'au dernier √©tage. Arriv√©e √† son appartement, elle ouvrit la porte, entra et la referma avec pr√©cipitation. Chaque soir, elle soufflait ainsi, en retrouvant, dans ces pi√®ces vides, un sentiment de s√©curit√© relative.

ggRelative parce qu'elle savait, elle avait appris, vécu ce qu'il y avait au dehors.

ggC'était un appartement était assez spacieux, pour une personne seule : une pièce carrée faisait office de salon. Dans un coin était installée la cuisine, tout juste séparée du reste par une table longue entourée de deux chaises. Parfois, elle faisait office de débarras pour des documents divers. À gauche de l'entrée, un petit meuble sur lequel reposait une télévision faisait face à un canapé vert. Entre les deux, une table basse en verre. Près de l'entrée, une porte menait à la chambre simplement meublée d'un grand lit et d'une commode. Seules une fenêtre et une autre porte qui, elle, était reliée à la salle de bains, en ornaient les murs.

ggL'appartement √©tait plut√īt confortable, pas trop mal agenc√© et pas cher, mais, surtout, d√©sesp√©r√©ment vide. textesousdroitsdauteur

2



devant